Cambodge, 2011

En bref

Notre mission au National Health Product Quality Control Centre (NHPQC) avait deux objectifs. D’une part, il s’agissait de fournir un appareil d’électrophorèse capillaire et un certain nombre de méthodes analytiques validées. D’autre part, il s’agissait de dispenser une formation à l’équipe du laboratoire afin qu’elle soit en mesure de développer elle-même de nouvelles méthodes, en particulier pour l’analyse d’antibiotiques.

Participants

Correspondant
Dr. Ho Ing, Pharmacien aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Responsables
Khuon Vilavann, Directrice du National Health Product Quality Control Centre (NHPQC), Kampuchea Krom Boulevard 151, Phnom Penh, Cambodge

Pharmelp Cambodia

Situation locale

Le Cambodge et le National Health Product Quality Control Center

Le Cambodge, aussi connu sous le nom de Royaume du Cambodge, est un pays situé dans la partie sud de la péninsule indochinoise dans le sud-est asiatique. Sa superficie totale est de 181’035 km2 et il est entouré de la Thaïlande au nord-ouest, du Laos au nord-est, duVietnam à l’est et du golfe de Thaïlande au sud-ouest.

Avec une population de plus de 14,8 millions, le Cambodge occupe au niveau mondial le 68ème rang des pays les plus peuplés. La religion officielle est le bouddhisme theravada, qui est pratiqué par environ 95% de la population. Plusieurs ethnies minoritaires sont présentes, telles que les vietnamiens, les chinois, les chams et une trentaine de diverses tribus des collines. La capitale Phnom Penh est la ville la plus grande. Elle constitue le centre politique, économique et culturel du Cambodge.

briefing-cambodia

Au Cambodge, les habitants peuvent acheter certains médicaments soumis à ordonnance dans de petites officines situées dans des régions isolées, sans présenter d’ordonnance. Malheureusement, peu de Cambodgiens ont les moyens de s’acheter des médicaments dans des pharmacies approvisionnées par des réseaux contrôlés, principalement en lien avec l’Europe. Les médicaments achetés en pharmacies sont en effet plus chers que ceux disponibles sur les nombreux étals de rue, mais la qualité de ces derniers est incertaine. En avril 2010, le ministère cambodgien de la santé a déclaré qu’au cours des 5 derniers mois, près de 65% des pharmacies illégales opérant dans le pays avaient été contraintes de fermer. Les fonctionnaires de la santé ont déclaré que le taux de médicaments en circulation illégale avait chuté de 50% à 18% entre 2010 et 2011.

Practical training given by S.Roth and NHQC team / Phnom Penh – Cambodia

Practical training given by S.Roth and NHQC team / Phnom Penh – Cambodia

Dr Ho Ing, project leader in Cambodia

Dr Ho Ing, project leader in Cambodia

Ce projet a été initié à la demande de M. Ho, pharmacien aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) ainsi que collaborateur au NHPQCC à Phnom Penh. Il a été d’accord de prendre en charge l’installation d’un ECB dans le laboratoire de Mme Khuon Vilavann. Avant notre arrivée, M. Ho a dispensé à tout le personnel une formation théorique basée sur celle qu’il avait reçue chez nous à Genève. Cette formation avait pour but d’expliquer aux participants pourquoi et comment les molécules sont séparées grâce à cette méthode ainsi que comment certains paramètres devaient être ajustés afin d’optimaliser la séparation ainsi que l’analyse. La formation, jugée excellente, a duré 3 jours.

A notre avis, la mission a été parfaitement remplie. L’équipe cambodgienne du laboratoire maîtrise l’utilisation de l’ECB. Ils sont capables d’effectuer des analyses de médicaments définis ciblés en appliquant les méthodes fournies. Sur la base de leurs résultats, ils devraient être capables de faire la distinction entre un médicament ayant une teneur exacte en substance active et un médicament contrefait dont la teneur en substance active est inexacte ou même nulle. Un support logistique est assuré par internet, e-mail ou téléphone.

Si nécessaire, des pièces de rechange et du petit matériel peuvent être envoyés sur demande. En cas de besoin, l’informaticien local devrait être capable de changer les cartes électroniques.