Electrophorèse capillaire (EC)

Electrophorèse capillaire  (EC) pour le contrôle de qualité des principes actifs et des contrefaçons pharmaceutiques

Description

La proportion de médicaments contrefaits a augmenté dans des proportions dramatiques au cours de ces dernières années. Selon de nombreuses sources officielles, dont des grossistes de produits pharmaceutiques dans des pays d’Afrique, la proportion a atteint 80%. La lutte contre ce fléau est complexe et des actions à divers niveaux sont nécessaires. La sécurité de l’approvisionnement doit être améliorée (par ex. en choisissant soigneusement les fournisseurs), le design des médicaments pourrait intégrer des aides techniques anticontrefaçons (par ex. sérialisation, hologramme) et le contrôle de qualité des lots importés pourrait être introduit. Malheureusement, cette dernière stratégie est souvent difficile à appliquer par manque d’équipements analytiques adéquats dans les pays en voie de développement.

L’Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg (EIA-FR), membre de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO), a donc décidé de collaborer avec l’Ecole des Sciences Pharmaceutiques, Université de Genève-Lausanne (Suisse), afin de construire un appareil analytique bon marché, à savoir un électrophorèse capillaire (EC), dans le but de l’utiliser à des fins éducatives d’une part et d’aider les pays en voie de développement et en transition à lutter contre les contrefaçons de médicaments d’autre part.

Le nouvel instrument d’EC est dédié aussi bien au contrôle de qualité des substances actives des médicaments (API : Active Pharmaceutical Ingredient) qu’à celui des médicaments (formulations pharmaceutiques). L’EC devrait être adaptée aux analyses de routine vu son temps d’analyse court, son développement de méthode rapide, la simplicité de son instrument, les faibles quantités requises pour les échantillons et les solvants ainsi que ses faibles coûts de fonctionnement. En conséquence, l’EC est parfaitement adaptée pour évaluer rapidement la qualité des médicaments, pour démontrer la présence et déterminer la concentration des substances actives ainsi que pour mettre en évidence la présence éventuelle de produits de dégradation et leur teneur correspondante.